Samedi 18 mars à 15h pour une contre-généalogie de la race

Librairie Terre des livres – 86 rue de Marseille 69007 Lyon www.terredeslivres.fr 09 505 884 22 rencontre avec Mathieu Renault

CLR JamesFanonDans quelle mesure le concept de « race » est-il opératoire pour penser la condition et les modalités d’émancipation des groupes racisés ? Quelle place doit-il occuper dans les stratégies de l’antiracisme contemporain ? Son usage ne menace-t-il pas de reproduire la logique même de l’adversaire, et donc de participer à l’extension du raci(ali)sme ? Y a-t-il une autonomie des questions raciales ou celles-ci sont-elles toujours subordonnées à d’autres facteurs ? Ces questions, qui reviennent comme un serpent de mer dans les débats tant académiques que politiques, tendent à s’enfermer dans une alternative binaire : « pour » ou « contre » la race. Une manière d’échapper à cette alternative est de retracer ce que l’on peut appeler une contre-généalogie de la race, c’est-à-dire une histoire non pas tant de la genèse du racisme moderne que des usages qui ont été faits de la notion de « race » contre la domination raciale. C’est cette tâche que nous voudrions initier en nous limitant ici à deux figures majeures de l’anticolonialisme, C.L.R. James et Frantz Fanon ; deux intellectuels et militants issus de la Caraïbe, matrice (avec les plantations nord-américaines) de l’invention du racisme moderne, mais aussi, et en étroite relation, espace paradigmatique de prolifération de contre-savoirs de la race qui restent encore largement à étudier.

Matthieu Renault est Maître de conférences en philosophie à l’Université Paris 8 Vincennes-Saint-Denis, membre du Laboratoire d’études et de recherches sur les logiques contemporaines de la philosophie (LLCP). Il est l’auteur de : Frantz Fanon. De l’anticolonialisme à la critique postcoloniale (Éditions Amsterdam, 2011) ; L’Amérique de John Locke : L’expansion coloniale de la philosophie européenne (Paris : Éditions Amsterdam, 2014) ; C .L. R. James : La vie révolutionnaire d’un « Platon noir » (La Découverte, 2016).

Entrée libre

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s